Les patronnes : la jupe Cassatt

La jupe Cassatt est le patron que j’utilise le plus en ce moment!

Simple et parfait pour toutes les saisons, il permet de réaliser plein de « petites jupes » en un minimum de temps….

Le patron est disponible GRATUITEMENT en PDF sur le site « les patronnes« , il est proposé en version courte ou longue pour petite ou grande.

Les mesures de coupe sont indiquées pour chaque age, idem pour la taille des élastiques, vous n’avez qu’à vous référer aux tableaux de coupe et le tour est joué!

Pour cette jupe, j’ai choisi dans mon atelier un jersey corail et un élastique argenté.

J’ai réalisé la jupe version longue en taille 36.

Comme j’ai l’habitude de coudre ce patron, selon le tissu que j’utilise j’apporte quelques modifications :

– Pour que la jupe soit un peu plus plissée que le modèle proposé : j’ai agrandi les dimensions du rectangle à 140 cm au lieu de 108 cm.

Pour la hauteur, je n’ai rien changé, la jupe tombe très bien, j’ai réalisé en finition un ourlet à l’aiguille double.

– Au niveau de l’élastique, j’ai enlevé 8% du métrage indiqué dans le tableau pour la taille 36.

Ce modèle est mon … 28e!!! Non, je plaisante! Mais presque…

En tissu coton, lange, jersey, uni, à fleurs, à paillettes, à pois … Pour mes filles ou pour moi!

Ce patron intemporel est parfait si vous débutez en couture, il permet de mixer toutes les matières et de

  remplir son dressing d’été en un clin d’oeil!

 

Jersey corail et élastique lurex métallisé disponibles sur la boutique

Publicités

DIY : j’apprends à poser du flex thermocollant sur un tissu

A l’occasion de la sortie de mes nouveaux kits Lila et Marceau, je vous propose un petit tuto très rapide pour apprendre à poser un motif en flex thermocollant sur un tissu.

Ce tuto est en lien avec le kit, c’est un petit bonus en plus des instructions de pose qui sont dans le livret d’explications fournis! Vous pourrez bien sur vous en servir pour poser vos différents motifs textiles.

Le flex en quelques mots…

Le flex est un vinyle polyuréthane qui se thermocolle au fer à repasser. Il existe en différentes finitions : pailletés, métalliques, holographiques etc….

On s’en sert principalement pour customiser des vêtements, des sacs, des coussins etc… Il est composé d’un côté mat et d’un côté brillant (film protecteur).On peut découper un motif dans une feuille de flex avec un simple ciseau ou pour des dessins plus travaillés avec une machine de découpe type Scan N cut, silhouette cameo….

Pour le tuto, j’ai utilisé un motif en forme de coeur que j’ai découpé dans une feuille de flex rose fluo pailletté. Je l’ai thermocollé sur un tissu coton.

 

Comment faire?

Sur votre planche à repasser, placez une feuille cartonnée sous votre tissu et positionnez le motif thermocollant sur votre tissu : côté mat sur l’envers du tissu / côté brillant face à vous (film protecteur).

Posez un tissu fin ou un papier sulfurisé sur le motif puis repassez sans vapeur par forte pression en respectant le temps indiqué sur la fiche technique de votre motif (20 secondes pour moi).

Lorsque le motif est complètement froid, retirez la protection plastique. Si le motif est bien collé, le film se retire tout seul, si ce n’est pas le cas, replacez la protection, le tissu ou le papier sulfurisé sur le motif et repassez de nouveau 3 à 4 secondes. Répétez l’opération si besoin.

Si votre motif est parfaitement collé, il ne décollera pas!

Repassez toujours sur l’envers et lavez à 40 degrés.

Bonne customisation! 😉

 

NB : ce tuto est basé sur les données techniques et les conseils d’application de mon fournisseur de flex thermocollant. Si vous utilisez des feuilles de flex qui ne proviennent pas de ma boutique, reportez vous à la fiche technique de votre vendeur.

Retrouvez sur ma boutique les différents coloris de flex thermocollant!

 

Les jerseys Rico design : vous allez vous lancer!

Un gros coup de coeur pour les jerseys de la nouvelle collection Rico design!

Originaux et de belle qualité, ils sont faciles à travailler. Vous allez pouvoir réaliser des sweats, des robes, des leggings, des sarouels, des snoods mais aussi des « doudous tout doux », des couvertures, des coussins et pourquoi pas des housses de couette…

Pour coudre le jersey, l’idéal est d’avoir une surjeteuse MAIS si vous n’en avez pas, il est tout à fait possible de le travailler avec votre machine à coudre.

Quelques petites astuces pour coudre du jersey sans surjeteuse!

Les jerseys Rico design sont 100% coton (jersey le plus répandu), le jersey a un sens, respectez le droit fil pour découper vos pièces (droit fil = parallèle à la lisière).

Vous n’avez pas besoin de surfiler les bords, vous pouvez laisser les bords à vif.

Utiliser une aiguille spéciale jersey, il existe différente taille selon l’épaisseur de votre tissu et une aiguille double pour les finitions. Du fil mousse pour la canette et un fil classique pour la bobine supérieure.

Sélectionner les points élastiques de votre machine (suivez le mode d’emploi : point droit, zigzag strectch, overlock surjet etc…). Votre couture doit être élastique.

Ces astuces sont un résumé rapide, si vous souhaitez vous lancer, je peux vous conseiller un très bon livre : « coudre le stretch » de Marie Poisson. 

Le stretch n’aura plus de secret pour vous!

Pour les patrons, vous pouvez commencer avec le legging Calin mise à disposition gratuitement sur la boutique Super bison. Les magazines Ottobre sont aussi une source d’inspiration extraordinaire!

Les jerseys sont dispo sur la boutique en ligne et à l’atelier ;)!

 

 

Jersey rose pois rose fluo / jersey tigre Wonderland Rico design 

Jersey icones multicolore Rico design 

Jersey blanc motif noir et rose fluo Rico design

 

 

 

 

 

DIY : une balançoire pour Hortense

Un petit clin d’oeil poétique et créatif pour un futur bébé ;)…

Petite Hortense,

Tu n’es pas encore arrivée parmi nous que l’on parle déjà beaucoup de toi…

J’ai vu ta maman il n’y a pas très longtemps, je crois qu’elle est tombée sous le charme de la chambre de Mélia et qu’elle adorerait créer pour toi le même petit nid douillet.

Elle court toujours ta maman… Mais as-tu senti que depuis peu, elle prend son temps?

Un temps précieux à partager avec toi!

Petite Hortense,

Est ce que tu sais que cette année, des jolis bébés, il va y en avoir pleins?

Alors, pour ta maman et pour toutes les futures mamans, je partage le secret de fabrication de ma balançoire homemade…

Imaginée pendant ma grossesse, je suis sûre qu’elle sera parfaite pour toi!

Eh?! Petite Hortense, est ce que tu sais que j’ai toujours cru en toi? Hum, hum! Je crois que oui…

Mais ça, c’est un secret que l’on ne partagera pas ;)…

 

Pour réaliser la balançoire, il vous faut :

  • 1 morceau de bois flotté (pas facile à trouver sauf si vous habitez au bord d’une plage) OU une jolie branche
  • des pelotes de laine
  • 1 appareil à pompons extraordinaire
  • une poupée « les mistinguettes » ou autre!
  • 1 kapla, une vis et des crochets

Mode d’emploi!

  • Equipez vous d’un super appareil à pompons, ceux de la marque Clover sont très bien . Ils sont souvent vendus en 3 tailles différentes, j’ai utilisé l’appareil le plus petit.
  • Fabriquer vos pompons en suivant mon tuto, mixez les tailles et les couleurs.
  • Vissez au plafond des petits crochets blanc de préférence.
  • Coupez 2 fils de laine, n’hésitez pas à les couper beaucoup plus grand que la taille souhaitée .
  •  Choisissez le côté du bois flotté par lequel vous allez commencer, faites un double noeud puis enroulez plusieurs fois le fil autour du bois et refaites un noeud.
  • Suspendez ce fil au crochet et faites la même chose de l’autre côté.
  • Avant de faire le noeud sur le 2e crochet, mettez le bois de niveau.
  • Accrochez les pompons de façon régulière aux fils suspendus, c’est presque fini!

Pour faire tenir la poupée sur le bois flotté, vissez un kapla (oui! le jouet) sur le bois.

Le kapla se glisse sous la robe, on ne le voit plus et la poupée tient toute seule.

Magique!

Poupée Francette « Les mistinguettes »

Couronne pompons et fleurs Marcel Méduse, affiche « love you so much »- Suite créative

 

 

 

DIY : je fabrique des pompons!

Pour que vous puissiez réaliser de jolis pompons avec l’appareil à pompons Clover, voici un petit tuto ultra rapide!

Il vous servira aussi pour réaliser le DIY : je crée une balançoire expliquée sur l’article « une balançoire pour Hortense« .

L’appareil à pompons est constitué de 2 bras qui se déplient. Ces 2 bras sont eux même formés de 2 demi cercle vert.

Dépliez un bras et commencez à enrouler la laine plusieurs fois autour des demi cercle .

Faites la même chose de l’autre côté.

Repliez les 2 bras.

Prenez un petit ciseau qui coupe très bien, glissez la lame entre les 2 bras et coupez la laine d’une extrémité à l’autre.

Coupez un fil et passez le entre les 2 bras, serrez fort et faites un noeud.

Dépliez les 2 bras et séparez l’appareil en 2. Votre pompon est presque fini!

Egalisez les fils de laine qui dépassent du pompon pour obtenir une jolie forme régulière.

Coupez les 2 grands fils SAUF si vous souhaitez réaliser la balançoire (article DIY je fabrique une balançoire).

Vous êtes maintenant la « reine des pompons »! 😉

 

Atelier couture thème n°9 : protège carnet de santé et doudou éléphant

Pour offrir ou pour faire plaisir à vos « petits bouts », voici 2 nouveaux thèmes pour les cours de couture qui plairont beaucoup : le protège carnet de santé et les doudous éléphant!

Les modèles seront adaptés à votre niveau : par exemple le protège carnet de santé peut devenir un très joli protège cahier facile à réaliser…

Vous pourrez aussi personnaliser vos créations! (prénom offert).

Les cours sont le mardi, jeudi de 13h30 à 16h30 et le mercredi et vendredi de 19h à 22h.

Pour toutes vos questions ou pour vous inscrire, c’est par ici!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier couture thème n°8 : invitez vos amis!

Comme je vous en ai parlé en début de semaine, voici un des nouveaux thèmes des ateliers couture : les trousses de toilette.

Un modèle pour les petits en forme d’ourson et un plus grand pour les ados et les adultes.

Les trousses sont doublées et peuvent être réalisées en toile enduite, en tissu coton, en simili cuir, avec du passepoil, du biais etc…

Si vous souhaitez les offrir, on peut aussi les personnaliser.

Ce mois ci, il y a aussi une petite surprise!

Jusqu’au 5 février, invitez une amie à participer aux cours de couture avec vous et repartez avec 1 cours gratuit!

2 petites conditions à ce parrainage : ça ne marche pas pour celles qui viennent déjà entre copines (ben non, ce serait trop facile ;)!,  il faut que vous trouviez une « nouvelle amie » que je ne connais pas!

L’offre est limitée à 2 amies par personne soit 2 nouvelles amies = 2 cours de couture gratuits pour vous!

Pour le matériel, les tissus, le niveau etc, une fois inscrite, je vous envoie les infos par mail.

Pour toutes les questions que vous pouvez vous poser sur les jours des cours et les tarifs, c’est par ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIY : je crée un lustre en plume

Je suis passionnée de couture mais aussi de déco!

Ma maison est un terrain de jeux, je décore, je peins, je fabrique …

J’essaie de créer une ambiance différente dans chaque pièce.

Pour notre chambre, j’avais une idée bien précise de la déco que je voulais mais surtout je savais exactement quel style de suspension je souhaitais : un joli lustre en plume!

J’ai cherché dans plusieurs boutiques mais je n’ai rien trouvé à un prix abordable, je voulais quelque chose d’assez volumineux, du coup, les prix atteignaient rapidement les 90 euros.

C’est en traversant les allées des marchés de Noël que j’ai trouvé mon idée…

Pour réaliser le lustre, j’ai acheté un abat jour en papier Ikea à 1,29 €,  3 boas blancs bien garnis, le résultat sera plus joli, à cette période, vous en trouverez un peu partout, du fil de fer et une pince.

La suite est très simple!

Prenez un petit bout de fil de fer, formez un U et piquez le à l’intérieur de l’abat jour.


 Prenez le boa, placez le à l’intérieur du U et entortillez les fils de fer autour de manière à bien le tenir en place.

A l’aide de la pince, coupez les fils à ras. Puis continuez d’enrouler les boas jusqu’à l’autre extrémité de la boule.

Pour un joli résultat, il faut qu’ils soient bien serrés les uns contre les autres, de manière à ne pas voir l’abat jour en papier.

Suspendez votre lustre et admirez votre travail!

Ce DIY est tout simple, son coût peu élevé (pour moi, environ 30 euros)  mais le résultat est garanti!

 C’est en grande partie pour cette raison que je le partage avec vous.

Si vous saviez combien de fois, on m’a demandé où j’avais acheté mon lustre ;)!

DIY : un sac cabas original pour Noël !

Voici un tuto pour un cadeau de Noël dernière minute!

Réalisez un sac cabas original, coloré et un peu magique…

Il rendra la corvée des courses un peu plus joyeuse (ah! la magie de Noël, on a le droit de rêver un peu).

Pour réaliser le sac cabas, il vous faut :

–  70 cm de toile enduite en 140 cm de laize

–  2x 55 cm de sangle coton si vous choisissez 2 couleurs ou 1m10 pour une seule couleur

– des pinces

– un pied teflon, du scotch ou du papier de soie

– des fils assortis à votre toile enduite et à vos sangles

La toile enduite Rico design et les sangles sont disponibles sur ma boutique et à l’atelier, envoi sous 48h garanti!

C’est parti!

Découpe des pièces : 

– Corps de sac > coupez 2 fois 45 x 45 cm

– Bande du fond > coupez 1   fois 45 x 23 cm

– Côtés du sac > coupez 2 fois 45 x 23 cm

– Sangles : 2 x 55 cm

Assemblage : 

– Sur chaque pièce, tracez vos marges de couture à 0,7 cm du bord, cette étape vous permettra d’avoir de jolies finitions au niveau de vos angles. Vous pouvez utiliser un style frixion effaçable.

– Assemblez la bande du fond avec un des grands côtés du sac endroit contre endroit et bord à bord. Respectez bien votre tracé et n’oubliez pas d’effectuer une marche arrière au début et à la fin de vos coutures.

Si vous utilisez une toile enduite avec des motifs, pensez à respecter leurs sens.

De la même manière, assemblez les côtés du sac en respectant toujours votre tracé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis coudre les côtés avec la bande du fond.

Prenez le grand côté du sac restant,  assemblez le endroit contre endroit avec la bande du fond.


Terminez en piquant les côtés

Laissez votre sac sur l’envers, effacez le tracé des marges de couture avec la vapeur du fer uniquement (la toile enduite n’aime pas trop le chaud) ou avec la gomme du stylo.

Votre cabas est presque terminé, il nous reste à coudre les poignées!

A partir du bord supérieur, mesurez 6 cm et tracé un trait sur tout le pourtour du sac.

 A 11 cm de la couture latérale et à 3 cm du bord supérieur, positionnez votre poignée.

 

 

 

 

 

 

Rabattez l’ourlet par dessus la sangle.

Puis repliez la sangle par dessus l’ourlet.

Renouvelez l’opération pour l’autre poignée.

Dernière étape : piquez votre ourlet à 3 mm du bord puis à 3 mm du bord supérieur du sac. Si vous n’avez pas de pied teflon, vous pouvez scotcher votre toile enduite ou utiliser du papier du soie.

Pour solidifier l’ensemble, terminez par une croix au niveau de chaque poignée. Pour plus de précision, avant de piquer, tracez la croix au stylo frixion ou avec une craie tailleur.

Votre sac cabas est terminé! Bravo…

Vous n’avez plus qu’à le glisser sous le sapin  ;)!

Super bison : la robe Mila version noel

Je récidive avec le modèle de la robe Mila de Super bison.

Je l’avais déjà cousue en version été indien, la voici en version robe de noël bleu marine et or pour changer un peu du rouge traditionnel…

Pour le haut, j’ai choisi un nouveau tissu reçu la semaine dernière, un tissu jacquard double face OU plus simplement un tissu composé de 2 épaisseurs de jersey dissociés par endroits et reliés à d’autres par des fils de lurex. La particularité de ce tissu est qu’il est réversible, un côté petites étoiles, un côté rayures.

Pour le bas, j’ai opté pour un voile de coton bleu marine et l’incontournable tulle assorti pour donner un « effet robe de princesse »!

La robe est rapide à coudre et le patron taille 2 ans tombent incroyablement bien aux niveaux des manches et en longueur, pour ma part, pas besoin d’essayage avant de réaliser les ourlets, aussitôt cousue, aussitôt portée!

Les 3 tissus sont disponibles sur la boutique et à l’atelier, le patron de la robe Mila est dispo en PDF sur le site Super bison.

Mon mini modèle a été plus que sage, je croie qu’elle commence à prendre son rôle très au sérieux…

Merci ma jolie Mimi!